Outplacement

Qu’est-ce que l’outplacement ?

Prestation de conseil réalisée par un professionnel des Ressources Humaines, l’outplacement a pour objectif de favoriser le retour rapide à un emploi correspondant aux compétences et expériences acquises par la personne.
En général, cette prestation est financée dans le cadre d’une négociation globale de départ avec le salarié licencié. Cette prestation peut être soit limitée dans le temps, soit illimitée avec une obligation de résultat du prestataire. Elle ne revêt pas de caractère obligatoire, mais dans le cas d’un licenciement économique, fait partie des mesures auxquelles l’entreprise peut recourir dans le cadre d’un plan social.
Longtemps méconnu, l’outplacement est une prestation de mieux en mieux identifiée par les salariés comme pouvant s’adapter à leur cas personnel en cas de licenciement.
Ce n’est plus en effet une « cerise sur le gâteau » réservée aux seuls managers dans la transaction de départ.

Méthodologie 

A la différence d’une prestation comme le bilan de compétences, le déroulement d’un outplacement n’est pas expressément prévu par la loi.
Les cabinets ont donc tous développé la méthodologie, qui leur semblait la plus appropriée.
En pratique, elles se rejoignent souvent dans les grandes lignes :

  • Phase de bilan
  • Phase de projet
  • Phase de documentation
  • Phase d’élaboration du plan d’action
  • Phase de mise en œuvre des TRE (Techniques de Recherche d’Emploi)
  • Phase de négociation du nouveau contrat de travail

Quel cabinet d’outplacement choisir ?

Les professionnels de ressources humaines opérant dans le domaine de l’outplacement mènent en général cette activité avec plusieurs autres, complémentaires et souvent profitables pour l’ « outplacé ».

Le choix d’un cabinet est un élément clé du succès.
Votre employeur peut vous proposer un ou deux noms. Cette proposition est à évaluer sous l’angle de l’intérêt du cabinet à travailler avec votre employeur. Celui-ci peut-être déjà un «gros client» ou bien représentez-vous pour lui une opportunité de «faire ses preuves », autant de raisons de ne pas négliger les cabinets proposés par votre employeur. Mais, puisque ce choix est avant tout le vôtre, conduisez avec attention votre propore recherche pour laquelle les meilleurs critères seront les affinités, que vous ressentirez avec le consultant et son cabinet, leur expérience dans les métiers et les fonctions, qui sont les vôtres ou celles, que vous visez.

Comment négocier et financer une prestation d’outplacement ?

Plus facile à obtenir dans le cadre d’une «transaction», car l’employeur pourra financer votre outplacement. A défaut d’accord avec votre employeur, vous pouvez vous-même décider de recourir aux services d’un cabinet d’outplacement. Dans ce cas, c’est vous qui supportez la charge de ce service. Quoi qu’il en soit, vous avez fortement intérêt à rencontrer un ou plusieurs cabinets, qui pourront vous fournir des arguments décisifs.
Pour chaque cabinet rencontré, pensez à demander un devis ainsi que les engagements de service du cabinet (temps de travail avec un consultant, mise à disposition de ressources documentaires, accès à une salle de recherche, formations éventuelles proposées, garantie de retour à l’emploi, durée de la prestation, etc .)
Le cabinet vous donnera aussi des pistes sur un montage de dossier de financement, qui peut alléger la facture. Même si votre employeur prend en charge votre outplacement, il est important de faire valoir, que vous recherchez le meilleur rapport Qualité / Prix car vous pourrez ainsi vous sentir plus libre de sélectionner le cabinet de votre choix.